L'équipement d'un atelier couture ne se résume pas uniquement à l'achat d'une machine à coudre. on pense immédiatement à une paire de ciseaux, un mètre ruban, quelques aiguilles... rarement plus.

Il est vrai que pour débuter ou confectionner des articles simples, c'est bien suffisant !

 

Mais dès lors qu'on devient plus expérimentée ou souhaite réaliser des coutures plus compliquées, il devient intéressant de compléter ses premiers équipements,. En effet, parfois on se retrouve dans un certain désarroi... :

" mais comment vais-je pouvoir retourner cette anse.... ce biais..... cette languette ? "

On tente sans outil spécial, on improvise, on arrache presque les coutures... On prend un objet pointu, on fait un trou....

" comment je fais pour passer l'élastique ? "

On a la chance d'avoir une épingle à nourrice, ok ! Mais pas toujours simple ! 

" mes angles sont trop arrondis.... "   " mes arrondis ne sont pas vraiment arrondis "

On force un peu avec les ciseaux et oups, un trou !

etc...

 

Petit récap des outils indispensables

ou qui facilitent le travail de couture...

Enjoy !!!

J'ai donc rassemblé tout ça sur deux photos et j'ai l'impression en les regardant d'être un peu "chirurgienne" hihi ! 

 

Outils à couture

Règles de couture

 

Que voit-on ?

- des paires de ciseaux : ciseaux de précision (type brodeuse), ciseaux de lingère, ciseaux tailleur, ciseaux cranteur (ça évite aux tissus de s'effilocher')

- un mètre ruban, mais aussi une règle métallique (efficace pour utiliser les cutters rotatifs). J'ai également une grande règle de patchwork bien pratique ! des règles incurvées Perroquet, et aussi une équerre

- un découd-vite,

- des cutters rotatifs pour faire de jolies découpes bien droites en allant plus vite

- des crayons craies et leurs mines (fines et épaisses)

- des épingles, avec un support aimanté (on le retourne pour "ramasser" toutes les épingles d'un seul coup !)

 

Support aimanté à épingles

 

- des pinces (pour les tissus qu'on ne peut épingler, soit parce qu'ils sont trop épais, soit parce qu'on veut éviter de voir des trous)

 

Pinces à tissu

 

- le fameux dé protège-doigt, bien utile pour faire passer une aiguille récalcitrante pour les coutures à la main

- une épingle à nourrice (pour maintenir hors du "tunnel" le bout de l'élastique quand on l'insère et éviter de recommencer !)

- une épingle à laine (à bout arrondi) pour passer des petits cordons ou rubans

- une "aiguille" passe-ruban (sorte de grosse aiguille avec une petite boule au bout et un très gros chas) pour enfiler les élastiques, gros rubans, gros cordons

 

Aiguille Passe-ruban

 

- un autre passe-ruban (sorte de corde métallique) fin et souple, qui permet de passer les petits élastiques et rubans dans les tout petits tunnels, tels que les tours de poignet par exemple

- une tige retourne-biais (difficile à utiliser je l'avoue) je préfère les tubes ci-après

- des tubes retourne-biais (absolument magiques à utiliser ! quel gain de temps !) 3 tailles différentes (j'arrive à créer des cordons avec le plus petit)

 

De gauche à droite : Corde passe-ruban, Tige retourne-biais et Tubes retourne-biais

 

- un repousse-angles et courbes (pour des angles et courbes bien nets)

 

Repousse-angles et arrondis

 

- un appareil à biais (quand on ne trouve pas de biais assorti, on le crée !)

 

Appareil à biais

 

- une pince à trouer multi-diamètres

- une pince à oeillets

- une pince kam (pour poser les boutons pression)

 

Et maintenant, où vais-je pouvoir mettre tout ça ?

Souvent je peste contre moi-même... Grrrr ! car je perds du temps à chercher un de mes accessoires posé et rangé je ne sais où.... D'autant plus, que j'aime changer de cadre de travail... L'été, il fait trop chaud dans mon atelier, je migre donc au frais au rez de chaussée (c'est bientôt l'été, pas vrai ? si seulement !)

J'ai trouvé la solution idéale pour moi ! Tout sera regroupé et nomade !

Ce sera l'objet du prochain article ;)

 

Merci pour votre visite et à bientôt !